Comment financer sa moto?

Vous vous êtes découvert une passion pour la moto récemment, ou peut-être est-ce un rêve d’enfant que de piloter votre propre deux-roues ? Cela représente naturellement un coût et tout le monde ne dispose pas des ressources financières nécessaires pour le réaliser. Découvrez comment financer la moto dont vous avez toujours rêvé et prenez enfin la route !

Acheter chez un concessionnaire
Si vous disposez de peu d’expertise dans ce que vous recherchez réellement, se rapprocher d’un concessionnaire moto peut être une première option intéressante. En effet, vous pourrez y bénéficier de nombreux conseils et de précieuses recommandations en fonction du style de conducteur que vous souhaitez devenir. Vous serez donc certain d’acheter un modèle vous correspondant parfaitement.

En passant par une concession, vous avez le moyen d’acheter à tempérament, c’est-à-dire de financer votre achat en payant par mensualités. C’est le cas des concessionnaires BMW Motorrad par exemple, qui vous permettent avec le programme de vente à tempérament “3asy Ride”, de payer en plusieurs fois avec une dernière mensualité augmentée ou de Yamaha Motor Finance qui propose des services financiers pour particuliers.

Financement personnel
Par ailleurs, si le budget que vous souhaitez allouer pour votre achat reste limité, vous pouvez toujours avoir accès à des premiers prix intéressants afin de piocher le moins possible dans vos réserves personnelles. Par exemple, vous pouvez trouver des modèles neufs comme une BMW G310R à 5.150 euros, ou bien une Suzuki GSX R125 pour 4.499 euros. Certes, ces prix-là sont plus abordables, mais vous ferez baisser votre épargne en contrepartie en y mettant directement de votre poche et cela peut s’avérer dangereux en cas de coup dur financier. En revanche, avec un prêt comme alternative, vous pouvez étaler vos dépenses dans le temps et ainsi, éviter de toucher à vos économies.

Prêt affecté vs. prêt personnel
Si vous ne possédez pas la somme nécessaire à l’achat d’une moto sur votre compte bancaire, le prêt affecté est une première solution qui s’offre à vous pour pouvoir acheter une moto. Afin de bénéficier de ce type de prêt, il vous faut fournir une preuve d’achat, puisque la somme prêtée est directement affectée à l’achat du bien. Généralement, le montant de ce prêt correspond au prix de votre véhicule.
Il s’agit donc d’un prêt à faible risque, au contraire d’un prêt personnel (dit à tempérament), car votre véhicule sert de garantie. De plus, ce type de prêt vous permet dans certains cas d’emprunter jusqu’à 110%, voire 120% du prix d’achat de votre moto. L’intérêt d’un tel crédit est de pouvoir faciliter les frais annexes liés à l’assurance du véhicule et votre équipement.
A l’opposé, le prêt personnel ne requiert ni de garantie, ni de justification d’achat. Par conséquent, pour les banques il représente un plus gros risque et possède donc un taux d’intérêt plus élevé que les prêts garantis. Sur le long-terme, vos mensualités vous reviendront plus cher et le coût total de votre prêt sera plus élevé.

Vous devez cependant remplir certaines conditions si vous souhaitez avoir accès à un prêt affecté. Il vous faut être résident belge, majeur, ne pas être fiché sur la liste noire de la Centrale des Crédits aux Particuliers, et bien entendu être capable de rembourser votre emprunt sur la période déterminée.

Il est ici important de se renseigner sur les offres de prêts pour trouver la meilleure offre. Prenons l’exemple de la Yamaha MT-09 SP : pour acheter cette moto neuve d’une valeur de 10.699 euros, si vous souhaitez réaliser une demande de prêt sur une période de 18 mois, les banques proposent différents taux (appelés TAEG, Taux Annuel Effectif Global). Cetelem offre un taux de 2,49% avec un remboursement mensuel à hauteur de 606€, ce qui correspond à un coût total de 10.909€ sur les 18 mois, alors que chez Belfius Banque, avec un TAEG à 1,15%, vos mensualités s’élèvent à 600€, pour un remboursement total de 10.796€. N’hésitez donc pas à comparer les différentes options de financement moto disponibles en Belgique en vue de faire quelques économies. Des moteurs de recherche comme TopCompare.be vous permettent de comparer facilement les différentes propositions de prêts sur le marché.

Sachez également qu’il peut être bénéfique pour vous de faire un apport personnel d’environ 20%. En effet, si vous en avez la possibilité, celui-ci vous permet de négocier un taux d’intérêts plus bas. Cela réduit également le montant de l’emprunt, car vous apportez dores et déjà une contribution au financement de votre moto. De plus, en cas de problème lié au vol ou à la destruction du véhicule durant la période du prêt, vous augmentez vos chances d’être remboursé d’un meilleur montant par votre assureur.

Lors d’un tel achat il est donc important de bien peser le pour et le contre de chaque alternative de financement, afin de définir celle qui, selon vous, offre le prix le plus attractif pour la moto que vous recherchez. N’oubliez pas qu’il faudra prévoir un budget pour l’achat de votre équipement, donc la moindre économie sur votre deux-roues est déjà la bienvenue. À vous l’asphalte !

Articles liés

  • can-am
  • fb-mondial
  • polaris
  • vespa
  • skyteam
  • mbk
  • triumph
  • brixton
  • derbi
  • orcal
  • harley-davidson
  • honda
  • tgb
  • bmw
  • piaggio
  • ksr-moto
  • zero
  • tomos
  • yamaha
  • royal-enfield
  • indian-motorcycles
  • aprilia
  • gilera
  • victory
  • peugeot
  • boom-trikes
  • mash
  • lml
  • neco
  • guzzi
  • cfmoto
  • kawasaki
  • ligier
  • beta-motorcycles
  • cagiva
  • ducati
  • suzuki
  • sym
  • turbho
  • husqvarna

Ne ratez rien de l'actualité moto en Belgique !

Inscrivez-vous à la newsletter de moto.be

Comment m’informer sur l’utilisation de mes données et me désinscrire ?