UNE SENSATION DEPUIS 1957 – 60 ANS DE HARLEY-DAVIDSON SPORTSTER

Le Sportster est né de la compétition, et tant au circuit qu’au showroom, gagner est toute la raison d’être de cette ligne de modèles. Une histoire qui raconte une évolution constante et une machine qui, malgré sa riche et longue histoire, montre toujours le chemin dans le paysage à motos contemporain …

 Déjà depuis 60 ans, le Harley-Davidson® Sportster™ a été produit sans aucune interruption, ce qui est une performance inédite si l’on considère les transformations que notre monde a vécues depuis l’introduction du modèle Sportster en 1957.

Ce qui était assez extraordinaire pour H-D à cette époque, c’était que la moto recevait son propre nom, créé en réaction à la compétition féroce des fabricants britanniques. La base fût le modèle K (1952-56) avec le même carter, mais les soupapes trouvaient leur place en haut du bloc de 883cc. La moto gardait sa suspension hydraulique plutôt avancée, à l’avant et l’arrière.

Portant le nom XL, la plateforme du Sportster prouvait immédiatement sa valeur : le modèle était bien vendu et les possibilités de customisation faisaient rêver. A travers les années, le modèle a été davantage développé pour anticiper les évolutions du marché, marquant en même temps les tendances. Tout comme le Sportster XLCH (Competition Hot) de 1958 qui était doté d’un style et une fonctionnalité off-road, mais également un garde-boue du type Bobber et le réservoir d’essence en forme de goutte d’un modèle 5 de 125cc de 1948: une combinaison dotée d’un look qui serait même en 2017 toujours tendance…

Le XR750: une beauté, brutale et batteuse

Au fil des années ‘60, le Sportster évoluait doucement avec les développements sociaux de cette époque et vers la fin de la décennie, le XLH était devenu un modèle subtilement customisé. Mais 1970 marque la naissance du légendaire XR750. Cette beauté brutale était conçue pour imposer sa personnalité sur le bitume comme sur les pistes en gazon ; grâce à une modification du règlement en 1969, les blocs OHV de 750cc pouvaient participer aux courses aux Etats-Unis et H-D avait besoin d’une moto combattive, ce qui résultait en un modèle XR750, qui se révélait l’ultime machine victorieuse.

Lors des courses Trans-Atlantiques au short track à Brands Hatch en 1972, Cal Rayborn pilotait une version révisée du modèle XR750. Il remportait trois des six courses, établissait un nouveau record  de vitesse par tour, laissant tout le monde bouche bée. Lors des trois décennies suivantes, le XR750 guidait les pilotes des dirt-trackers vers la plus haute marche du podium et des performances record. Des pilotes légendaires tels que Jay Springsteen, Chris Carr, Ricky Graham, Mert Lawwill et Kevin Atherton au guidon d’un XR extasiaient les fans. Et qui pourrait s’approcher des quasis 100 victoires de Scott Parker, champion 9 fois, dont la plupart en XR?

Les années 70’, 80’, 90’ et 00’

Le 1972 XL était équipé d’une version à 1.000cc du célèbre bloc ‘Iron Head’. En 1976, la boîte à vitesses était montée à gauche et le frein arrière à droite. En 1977, le XLCR (Café Racer) remettait la barre de nouveau plus haute avec sa suspension arrière qui s’inspirait du XR750. Un nouveau cadre, les triples freins à disques, des roues en alliage alu et les repose-pieds reculés vers l’arrière en faisaient le Sportster le plus sportif de l’époque.

En 1983, l’introduction du modèle XR1000 visait encore plus la performance pure et dure, avec les cylindres et culasses du modèle XR750, montés sur le bloc existant du Sportster, ce qui faisait de la moto de course XR750 une version autorisée sur la route.

En 1986, le bloc du Sportster Iron Head était remplacé par du bloc Evolution, disponible en deux versions : 883cc – même course et alésage que dans le concept original de 1957 – et 1100cc (remplacé deux années plus tard par la version à 1200cc). 1987 marquait également l’introduction du modèle XLH883 Hugger, qui offrait une réponse aux motards moins grands et le nombre grandissant des motardes. En 1991, tous les modèles Sportsters étaient équipés d’une boîte à 5 vitesses et – à l’exception du modèle 883 de base – une propulsion à courroie.

En 2000, le XL1200S Sportster Sport recevait des doubles étriers à quatre pistons et le magnifique  XL883R de 2002 recevait un système d’échappement 2-en-1 très avancé, des freins à disques doubles à l’avant et un superbe guidon bien bas. En 2004, tous les Sportsters recevaient un nouveau cadre et les moteurs étaient montés en silent-blocs. Trois ans plus tard, les carburateurs traditionnels étaient remplacés par des injections.

Pour répondre à la demande des clients qui en voulaient un peu plus, Harley-Davidson introduit le XR1200 en 2008, un Sportster doté d’un bloc à 90 chevaux, une fourche avant inversée, des freins puissants, une suspension légère en aluminium, une instrumentation actualisée et des repose-pieds montés vers l’arrière. C’était également l’année où le Nightster était équipé de jantes noires et une finition grise du bloc. Toutefois, le plus célèbre détail introduit à ce moment était le feu arrière/ stop en LED intégré dans les clignotants.

En 2010, la base de la gamme actuelle du Sportster a été créé, d’abord avec le XL883N Iron, qui devenait le modèle de base, puis le Bobber XL1200X Forty-Eight dénudé – avec son réservoir d’essence basé sur le design du Modèle-5 de 1948 – auquel il doit également son nom.

Deux années plus tard, le XL1000V Seventy-Two a rajouté une belle dose d’attitude Chopper à la ligne Sportster, en plus du style davantage relaxe du XL1200C. Toutes les quatre, ces motos réfèrent aux Sportsters de la deuxième partie des années ’50 et ’60 ; des modèles qui à leur tour font une révérence devant les machines qui datent d’antan.  Exactement ce que l’on peut attendre de Harley-Davidson, un constructeur de motos avec un catalogue qui trouve ses origines en 1903.

En 2016, le Iron 883 et le Forty-Eight ont été améliorés par de nouveaux amortisseurs et l’ABS, où le style rétro authentique était combiné à un cadre très au goût du jour. Afin de célébrer les 60 ans de sensations, le 2017 XL1200CX Roadster donne une toute nouvelle signification au mot performance avec sa fourche avant inversée de 43mm, des amortisseurs de très haute qualité et de puissants freins à l’avant. Même si énormément de choses bougent, certaines ne changent jamais – les 60 ans de Harley-Davidson Sportster en sont la preuve audacieuse ronronnante.

Pour plus d’informations sur la gamme Sportster 2017, avec les modèles 883, Superlow, 1200 Custom, Forty-Eight, Superlow 1200T et Roadster, visitez www.harley-davidson.com

 

Articles les plus consultés

KTM ANNONCE DES MOTOS D’ENDURO REVOLUTIONNAIRES : MOTEURS 2 TEMPS A INJECTION (2317)

Lire la suite

La sécurité à moto ou en scooter renforcée grâce aux évolutions technologiques (1981)

Lire la suite

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (1856)

Lire la suite

La moto et le scooter, solution aux problèmes de mobilité (1679)

Lire la suite

KTM - Quatre nouveaux modèles dévoilés à l'EICMA (1384)

Lire la suite

  • beta-motorcycles
  • razzo
  • derbi
  • royal-enfield
  • lml
  • ducati
  • aprilia
  • husqvarna
  • indian-motorcycles
  • boom-trikes
  • cfmoto
  • kawasaki
  • honda
  • tomos
  • tgb
  • brixton
  • vespa
  • skyteam
  • victory
  • yamaha
  • piaggio
  • zero
  • bmw
  • mash
  • mbk
  • ligier
  • neco
  • triumph
  • ksr-moto
  • can-am
  • turbho
  • harley-davidson
  • suzuki
  • cagiva
  • guzzi
  • sym
  • gilera
  • polaris
  • peugeot