17 juin : événement international « Ride to Work Day »

Organisé chaque troisième lundi de juin dans le monde entier, « Ride to Work Day » en sera à sa 27e édition le 17 juin prochain. À cette occasion, un maximum de propriétaires de moto et de scooter se rendront au travail sur leur deux-roues motorisé. FEBIAC, la fédération belge et luxembourgeoise de l’automobile et du cycle, incite ces derniers à ne pas les utiliser qu’une seule fois par an pour leurs trajets domicile-lieu de travail. Les deux-roues motorisés constituent en effet l’une des solutions à la problématique des embouteillages et devraient donc être utilisés plus souvent à cette fin.

 

Cela fait 27 ans que la journée internationale « Ride to Work Day » est organisée le troisième lundi de juin (qui tombera le 17 juin cette année). Ce jour-là, tous les propriétaires de moto ou de scooter sont invités à se rendre au travail à l’aide de leur deux-roues motorisé. « L’événement vise à mieux faire connaître la moto au grand public et à promouvoir ses avantages auprès des employeurs », estime la FEMA (Fédération des associations motocyclistes européennes), qui s’est ralliée à cette initiative mondiale. « Nous voulons aussi présenter les aspects positifs de la moto aux médias et encourager les gens à envisager de troquer leur voiture contre un deux-roues motorisé ».

 

 

Solution de mobilité

FEBIAC a déjà souligné à plusieurs reprises les avantages du deux-roues motorisé en tant que solution de mobilité. Sur les routes congestionnées qui sont aujourd’hui les nôtres, les propriétaires de moto et de scooter parcourent plus rapidement la distance qui sépare leur domicile de leur lieu de travail. Ils peuvent en effet se faufiler entre les voitures lorsque la vitesse moyenne de la file est inférieure à 50 km/h et que la différence de vitesse entre le deux-roues motorisé et les voitures n’excède pas 20 km/h. Si la vitesse est supérieure à 50 km/h, ils doivent se remettre dans la file. Et à chaque automobiliste qui opte pour la moto ou le scooter, c’est une voiture en plus qui disparaît des embouteillages. En d’autres termes : la congestion diminue.

 

 

Les motos et scooters sont oubliés

Selon FEBIAC, les motos et les scooters sont pourtant trop souvent laissés de côté par les autorités et groupes d’intérêt quand il s’agit de réfléchir à des solutions alternatives à la voiture. Ils préfèrent mettre en avant les transports publics et le vélo (électrique). Mais sur de plus grandes distances, le vélo n’est pas une solution et les transports publics seuls ne permettent pas d’atteindre tous les lieux de travail (par exemple les sites en périphérie des grandes villes). La moto et le scooter présentent aussi l’avantage de pouvoir se garer « devant la porte » et d’occuper beaucoup moins d’espace de stationnement qu’une voiture. Et comme les propriétaires de moto et de scooter restent moins longtemps dans la circulation dense, leurs émissions de CO2 sont également moins élevées.

 

Véhicules de société

Tous les propriétaires de moto ou de scooter ne l’utilisent pas pour se rendre au travail. La plupart d’entre eux considèrent avant tout leur deux-roues motorisé comme un véhicule de loisir. Et les utilisateurs d’une voiture de société se voient rembourser les frais engagés, alors qu’une moto ou un scooter est un véhicule privé dont le propriétaire doit assumer personnellement les coûts. Dès lors, certains propriétaires de moto préfèrent utiliser leur voiture même si cela implique de subir les embouteillages. FEBIAC plaide donc pour un budget mobilité dans lequel la moto et le scooter auraient une place à part entière. Actuellement, seuls les cyclomoteurs (électriques) sont intégrés dans le budget mobilité. Il serait logique d’élargir cette possibilité à tous les deux-roues motorisés.

 

 

Mesures en faveur des motos

Les auteurs du projet appellent les employeurs à prendre également des mesures « en faveur des motos et scooters ». Ils pourraient par exemple prévoir des places de parking spéciales pour les motos et scooters (ce qui est déjà de plus en plus souvent le cas dans notre pays), des casiers pour ranger les casques ainsi que des endroits où faire sécher les vêtements de protection en cas de pluie (cette dernière possibilité est déjà souvent proposée aux cyclistes…). Ils soulignent également le fait que les places de parking (surtout en ville) entraînent des frais généraux élevés. Or, la place qu’occupe une seule voiture peut accueillir pas moins de trois motos. L’utilisation de l’espace de stationnement est par conséquent plus efficace.

Stijn Vancuyck, conseiller deux-roues motorisés chez FEBIAC, estime que les déplacements domicile-lieu de travail à moto ou scooter ne doivent pas rester limités à cette seule journée, mais « que les propriétaires de moto et de scooter devraient utiliser plus souvent, ou du moins le plus souvent possible, leur deux-roues motorisé pour se rendre au travail. Tout le monde y gagnerait ! »

 

Articles liés

Kawasaki développe le concept "Any road, any time" avec sa nouvelle Versys-X 300

Lire la suite

Ducati 1299 Panigale R Final Edition: un hommage au légendaire moteur bicylindre, le plus victorieux dans l’histoire du Championnat du Monde SBK

Lire la suite

Seulement 20% des scooters 50cc, cyclomoteurs et quadricycles légers sont immatriculés alors que la date limite approche

Lire la suite

Articles les plus consultés

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (25537)

Lire la suite

Le Salon 2018 : Entrez dans le monde des deux-roues motorisés et des motocyclistes (8256)

Lire la suite

Initiation off-road : une nouvelle expérience (7966)

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus (7604)

Lire la suite

Deux-roues motorisés : moins de temps dans les files, moins d’impact sur l’environnement (6156)

Lire la suite

Prime pour les motocyclettes et les cyclomoteurs électriques (5840)

Lire la suite

  • guzzi
  • sym
  • ligier
  • aprilia
  • kawasaki
  • boom-trikes
  • orcal
  • harley-davidson
  • gilera
  • skyteam
  • cfmoto
  • victory
  • tgb
  • cagiva
  • vespa
  • fb-mondial
  • royal-enfield
  • beta-motorcycles
  • polaris
  • piaggio
  • zero
  • neco
  • husqvarna
  • can-am
  • ducati
  • honda
  • derbi
  • tomos
  • turbho
  • mash
  • lml
  • brixton
  • triumph
  • indian-motorcycles
  • peugeot
  • bmw
  • ksr-moto
  • suzuki
  • yamaha
  • mbk

Ne ratez rien de l'actualité moto en Belgique !

Inscrivez-vous à la newsletter de moto.be

Comment m’informer sur l’utilisation de mes données et me désinscrire ?