À la recherche du Perche

Envie de découvrir un coin de France méconnu, à moins de 500 km de Bruxelles, et de sillonner des routes tranquilles, le tout agrémenté d’une touche de nature et de culture ? Cet été, nous sommes partis nous détendre sur les ‘Routes tranquilles du Perche’. Pour nous faciliter la vie, nous avons suivi les neuf circuits touristiques balisés qui parcourent ce paysage vallonné entre Chartres et Le Mans.

À la recherche du temps perdu…

Le Parc naturel du Perche était autrefois la plus petite province du royaume français. Aujourd’hui, ses forêts et ses champs s’étendent sur 5 départements. La plus belle partie se situe dans l’Orne, département le plus au sud et le plus vert de Normandie. Mais notre balade a débuté dans le département central de l’Eure-et-Loir, qui constitue la partie orientale du Perche. Le Perche eurélien est encore moins fréquenté que le Perche ornais. Nous l’avons constaté dans tous les villages aux ruelles vides que nous avons arpentées au guidon de notre maxitrail. Ici, le temps s’est arrêté, haute saison ou pas.

Le visiteur prendra donc ses précautions. Et je ne parle pas de la crème solaire que nous avions oubliée. La vague de chaleur qui nous a cloués à notre siège peut en effet être qualifiée d’exceptionnelle. C’est une forêt de chênes et de hêtres, « sylva pertica », qui a donné son nom au parc naturel du Perche. (En latin, le terme « pertica » désigne un bois droit et long). Contrairement à la météo, l’état des routes en France, aspect crucial pour les motards, est plutôt facile à prédire. Les départementales françaises ne déçoivent jamais. Soyez toutefois vigilant lorsque vous circulez sur les étroites routes de campagne balisées comme circuit touristique. Généralement très peu fréquentées, ces routes sont parfois traîtres. On évitera donc d’y faire la course !

Il n’y a pas que les Routes tranquilles du Perche qui sont peu fréquentées. On peut en dire tout autant des multiples petits villages reliés par ces circuits touristiques. Pensez donc à emporter des boissons et de la nourriture en suffisance. Cela pourrait vous être utile ! Tout comme les stations-services, les cafés et restaurants sont rares. Et nous nous sommes retrouvés le bec dans l’eau à plusieurs reprises… Si les touristes n’ont pas encore trouvé la région du Perche, l’inverse est tout aussi vrai. Le Perche a gardé toute son authenticité, mais cela ne suffit pas toujours. Et les touristes qui visitent la région en semaine en font malheureusement les frais. Dommage, car l’époque où seuls les Parisiens partaient se détendre durant le week-end me semble clairement révolue.

Fermes fortifiées et robustes chevaux

Décompresser fait aujourd’hui partie des habitudes, et passer quelques jours au cœur de la campagne française peut faire des miracles dans ce domaine. Le Perche, c’est donc la France authentique. Chaque village est doté de son église ou de sa ferme-château séculaire. Les nombreux manoirs et impressionnantes fermes fortifiées de la bourgeoisie aisée sont typiques de la région. La plupart de ces bâtisses fortifiées sont privées et toujours habitées, mais certaines sont ouvertes à la visite.

C’est le cas du manoir de Courboyer, érigé au 15e siècle, à cinq minutes de route de Nocé. Bâti au cœur des collines verdoyantes, cet édifice bénéficiant d’une situation exceptionnelle abrite aussi le centre d’information touristique du parc naturel régional du Perche. Le visiteur peut se balader dans le domaine et aller à la rencontre du Percheron, version plus élégante de notre cheval de trait brabançon. Il semblerait que l’origine de la race remonte à 732, année de la victoire écrasante de Charles Martel contre l’armée arabe, dont la cavalerie composée de purs-sangs arabes fut dispersée en France et croisée avec des juments du pays. Détail qui a son importance : le domaine abrite également un restaurant !

Les 9 parcours thématiques sont téléchargeables sur le site web du Parc naturel régional du Perche. D’une centaine de kilomètres chacun, ces circuits touristiques vous feront découvrir la région sans passer des heures en selle. Parfait pour prendre un bon bol d’oxygène dans la forêt domaniale de Bellême. Et si vous abandonniez votre engin au profit d’une balade en calèche typique, histoire de profiter de la puissance des chevaux, mais à l’ancienne cette fois ? Venez bouger au rythme du Perche, flâner sur ses sentiers boisés et ses chemins creux à la faveur d’une belle soirée d’été. Il suffit de se laisser guider !

Trois capitales

Le paysage du Perche est ponctué de villages agricoles. Mais la région possède aussi des cités qui valent le détour. Bellême, Mortagne-au-Perche et Nogent-le-Rotrou revendiquent toutes les trois le titre de capitale de la province historique. Nogent-le-Rotrou, avec son château ayant appartenu aux comtes de Rotrou, possède probablement les meilleurs atouts pour y prétendre. Quant à Mortagne-au-Perche, elle est bien plus que la capitale du boudin. De notre côté, nous avons jeté notre dévolu sur « la belle Bellême », une cité de caractère située en lisière de la forêt éponyme, classée à l’inventaire du patrimoine mondial de l’Unesco. Et comme le dit le dicton « tout ce qui est petit est mignon », ne passez surtout pas à côté du superbe village de La Perrière. Dans un décor d’antan, vous pourrez vous régaler à la table d’un restaurant – brocante !

Texte : Kris Van der Stockt

Plus d’infos

www.rendezvousenfrance.be
www.tourisme28.com
www.ornetourisme.com
www.parc-naturel-perche.fr

Loger

www.hoteldelaforet-senonches.com
www.aubergedelabbaye.fr
www.lamouchere.com

Manger

www.chez-nous-campagne.com
www.lamaisondhorbe.com

Routes tranquilles du Perche

http://www.parc-naturel-perche.fr/sites/pnr-perche/files/content/files/route_tranquille_du_perche_complet.pdf

Enregistrer

Articles les plus consultés

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (23197)

Lire la suite

Deux-roues motorisés : moins de temps dans les files, moins d’impact sur l’environnement (4921)

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus (4843)

Lire la suite

Le Salon 2018 : Entrez dans le monde des deux-roues motorisés et des motocyclistes (4278)

Lire la suite

KTM ANNONCE DES MOTOS D’ENDURO REVOLUTIONNAIRES : MOTEURS 2 TEMPS A INJECTION (2877)

Lire la suite

  • fb-mondial
  • triumph
  • skyteam
  • ducati
  • lml
  • sym
  • zero
  • honda
  • boom-trikes
  • kawasaki
  • royal-enfield
  • brixton
  • ligier
  • guzzi
  • polaris
  • vespa
  • indian-motorcycles
  • ksr-moto
  • victory
  • cagiva
  • mbk
  • husqvarna
  • turbho
  • mash
  • beta-motorcycles
  • cfmoto
  • orcal
  • tgb
  • peugeot
  • aprilia
  • bmw
  • neco
  • yamaha
  • can-am
  • derbi
  • tomos
  • suzuki
  • piaggio
  • gilera
  • harley-davidson