Kawasaki présente ses modèles 2017

Lors du salon Intermot à Cologne, la troisième génération de la Z1000SX est dévoilée. Un nouveau regard, encore plus de confort et une électronique de pointe. Les nouveaux modèles Kawasaki pourront être admirés jusqu’au 9 octobre au salon Intermot de Cologne.

La Kawasaki Z1000SX est assurément la créatrice du segment sport/tourisme. Une machine avec des performances de Supersport et une orientation tournée vers le confort. La SX réunit les deux orientations en une seule moto.

La première chose qui attire l’attention sur la Z1000SX est sa nouvelle carrosserie clairement inspirée du monde « Ninja Supersport ». Comme sa sœur « Naked », la SX est maintenant équipée d’un éclairage LED lui donnant un regard ultramoderne.

Sous sa robe, la Kawasaki Z1000SX est Euro4 grâce en partie à son unité moderne BOSCH IMU déjà connue sur la ZX-10R Superbike, tout comme une légion d’équipements électroniques telle que:

  • le KCMF (Kawasaki Cornering Management Function),
  • le KTRC (Kawasaki Traction Control)
  • ou encore le KIBS (système de freinage antiblocage intelligent Kawasaki).

Bien entendu, le pilote peut choisir entre différents modes de puissances. Un tout nouveau tableau de bord avec un grand compte-tours et un tachymètre analogiques, ainsi qu’un affichage LCD multifonction finissent d’apporter le renouveau numérique de la SX.

Le voyage « Supersport » est encore plus agréable sur la SX parce que le confort a été considérablement amélioré. Non seulement par une carrosserie plus large, aussi par un pare-brise plus grand pour plus de protection. Ce dernier est facilement adaptable en trois positions pour une protection maximale ou l’expérience de la vitesse maximale. Tant pour le pilote que le passager, le confort a été augmenté par une selle plus large et une selle plus épaisse pour le passager.

Couleurs disponibles : Candy Lime Green, Metallic Spark Black et Candy Burnt Orange.

z1000sx_studio_400_01

La Ninja 650 offre une combinaison unique entre le Supersport et une utilisation quotidienne pour une machine innovante dans son segment.

Un mélange de sportivité et de côtés pratiques caractérise la Ninja 650. Elle est dotée d’un nouveau twin parallèle refroidit par eau riche en couple, en caractère et avec une puissance utilisable en toute circonstance.

En utilisant un cadre léger en treillis (déjà connu sur la Supercharged Ninja H2) et un bras oscillant en aluminium, la Ninja 650 est 19kg plus légère. Les nouveaux freins (avec ABS) Nissin offrent un freinage impressionnant, tandis que le montage horizontal de l’amortisseur assure une meilleure maniabilité.

Couleurs : Metallic Spark Black, Pearl Blizzard White et Candy Burnt Orange

ninja_650_studio_400
L’exclusive Ninja ZX-10RR est enveloppée dans une couleur typique « Winter Test » du Kawasaki Racing Team et est pourvue de mises à niveau de haute qualité pour procurer des performances maximales aux pilotes « pro » comme aux plus occasionnels. Mais, cette machine est conçue pour donner des performances hors normes comme le prouve l’absence de place pour un passager. Il y aura seulement 500 unités pour toute l’Europe.

Au niveau châssis, des roues Marchesini en aluminium forgé réduisent considérablement le poids non suspendu. Les freins sont le top absolu avec les étriers monoblocs Brembo M50 avec des disques Brembo rainurés et également un maître-cylindre radial Brembo avec des durites « aviations ». La fourche avant révolutionnaire Showa BFF et le montage horizontal du combiné arrière offrent de nombreux paramètres de réglage.

ninja_zx10rr_studio_400

 

En plus d’être Euro4, la nouvelle Ninja H2 a obtenu de nouvelles fonctionnalités électroniques plus avancées ainsi que l’amortisseur arrière haute performance Öhlins TTX. Kawasaki donne à cette Ninja H2 Carbon un caractère de collection puisque cette machine sera produite à seulement 100 exemplaires.

La Ninja H2 est légère, elle a un carénage ultra-solide avec un nez en carbone et présente une couleur argent mat. Chaque pièce en carbone est munie d’un numéro de série et un logo « supercharger » sur le bloc moteur.

Les leviers de frein et d’embrayage sont plus courts afin de ne pas être pressés par le vent lors des hautes vitesses. Pour 2017, ces leviers sont percés de petits trous afin de résister encore mieux à la pression du vent.

ninja_h2_carbon_studio_400

Articles liés

Articles les plus consultés

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (25177)

Lire la suite

Le Salon 2018 : Entrez dans le monde des deux-roues motorisés et des motocyclistes (7985)

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus (6465)

Lire la suite

Deux-roues motorisés : moins de temps dans les files, moins d’impact sur l’environnement (6004)

Lire la suite

Prime pour les motocyclettes et les cyclomoteurs électriques (4950)

Lire la suite

  • lml
  • tomos
  • ligier
  • neco
  • cagiva
  • piaggio
  • royal-enfield
  • indian-motorcycles
  • mash
  • honda
  • mbk
  • skyteam
  • bmw
  • aprilia
  • polaris
  • vespa
  • gilera
  • suzuki
  • husqvarna
  • ksr-moto
  • brixton
  • cfmoto
  • boom-trikes
  • triumph
  • orcal
  • beta-motorcycles
  • tgb
  • peugeot
  • zero
  • derbi
  • yamaha
  • fb-mondial
  • guzzi
  • sym
  • harley-davidson
  • kawasaki
  • can-am
  • turbho
  • ducati
  • victory

Ne ratez rien de l'actualité moto en Belgique !

Inscrivez-vous à la newsletter de moto.be

Comment m’informer sur l’utilisation de mes données et me désinscrire ?