La sécurité à moto ou en scooter renforcée grâce aux évolutions technologiques

Les motos et les scooters constituent une solution pour lutter contre les embouteillages. Cependant, la vulnérabilité relative des motards et des utilisateurs de scooter constitue pour de nombreuses personnes une barrière les empêchant de franchir le pas vers un deux-roues motorisé. Afin de rendre ces véhicules plus sûrs, le secteur développe des solutions telles que les dispositifs de freinage antiblocage ou le maintien de la stabilité.

FEBIAC, la Fédération Belge de l’Automobile et du Cycle, considère que les deux-roues motorisés (motos et scooters) sont des éléments essentiels dans le débat sur la mobilité. Les utilisateurs de motos et de scooters peuvent en effet gagner beaucoup de temps lorsque la circulation est dense (en ville ou dans les embouteillages), entre autres grâce à une législation qui leur est favorable. Sur autoroute, ces derniers peuvent ainsi remonter les files à la condition que les autres véhicules circulent à moins de 50 km/h et que la différence de vitesse entre les voitures et la moto ou le scooter ne dépasse pas les 20 km/h. Le risque inhérent à la pratique de la moto ou du scooter rebute néanmoins certains et les empêche de franchir le pas vers un deux-roues motorisé. Conscients de ce problème, les constructeurs développent des technologies destinées à améliorer la sécurité des utilisateurs de motos et scooters.

ABS

L’une de ces technologies est l’ABS, le système de freinage antiblocage. Les premières applications ABS sur les motos sont apparues dans les années 1990. Aujourd’hui, l’ABS équipe les motos de série. Depuis cette année, l’Union européenne impose la présence de l’ABS sur toutes les motos et tous les scooters de plus de 125 cc. Ce système prévient le blocage des roues et réduit donc sensiblement le risque de chute en cas de freinage brusque. Grâce à cette technologie, le motard maîtrise bien mieux son deux-roues en cas d’urgence. D’après les chiffres fournis par Bosch, l’un des principaux fabricants de systèmes de freinage antiblocage, un accident de moto sur quatre entraînant des blessures ou des décès pourrait être évité si tous les deux-roues motorisés étaient équipés de l’ABS. Les solutions ABS destinées aux motos et aux scooters sont désormais suffisamment compactes pour être également installées sur des modèles de 125 cc ou de cylindrée inférieure.

MSC

Les données fournies par l’Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) montrent qu’un accident sur quatre impliquant une moto est un « accident unilatéral ». En d’autres termes, aucun autre usager de la route n’est impliqué. Ces accidents peuvent survenir lorsqu’un conducteur de moto ou de scooter aborde un virage à trop grande vitesse et qu’il perd le contrôle de son véhicule. L’ABS permet de préserver la stabilité au freinage. Certaines marques, comme KTM et Ducati, ont également équipé leurs modèles d’un système MSC (Motorcycle Stability Control) qui permet de préserver la stabilité dans d’autres situations. Ce système collecte toutes les informations essentielles (comme la vitesse de rotation des roues, l’angle de basculement, l’accélération ou la puissance de freinage), identifie les situations dangereuses et empêche les roues de se bloquer ou de perdre leur adhérence. BMW Motorrad travaille même sur un système qui permettra de préserver automatiquement l’équilibre de la moto, en roulant et à l’arrêt. Afin de faire passer la puissance au sol de manière contrôlée, de nombreuses motos performantes sont équipées d’un système de contrôle de la motricité et de « mappings » qui permettent d’adapter le caractère de la moto au type de conditions climatiques (pluie, etc.). Les motos de forte cylindrée sont aussi équipées d’amortisseurs qui s’adaptent par voie électronique à l’état de la chaussée, ce qui améliore la tenue de route et donc aussi la sécurité.

Connectivité

Dans notre ère numérique, les marques étudient aussi des solutions dans le domaine de la connectivité entre les véhicules, que ce soit au travers de systèmes permettant aux véhicules de communiquer directement entre eux ou par le biais d’applications utilisant les technologies des smartphones. Une première solution de « connectivité avec l’environnement » n’est autre que le système d’alerte d’angle mort. Très utile en ville, ce système affiche un signal sur le rétroviseur du motard afin de l’avertir de la présence d’un autre usager de la route dans son angle mort.

De nombreuses technologies ont été conçues pour l’automobile. L’avantage de la voiture est qu’elle offre l’espace nécessaire pour intégrer ces systèmes. C’est en revanche bien moins le cas pour les motos et les scooters. La miniaturisation des équipements informatiques permet aujourd’hui de mettre au point des systèmes plus petits et surtout plus légers, qui peuvent être utilisés sur les deux-roues et ainsi contribuer à la sécurité routière.

NB : Salon de la Moto 2017

Du 14 au 22 janvier 2017, deux Palais du Heysel seront dédiés aux motos et aux scooters dans le cadre du Salon de l’Auto et de la Moto (www.autosalon.be). Organisateur de l’événement, FEBIAC, la Fédération Belge de l’Automobile et du Cycle, veut faire découvrir à chaque visiteur du Salon l’univers des deux-roues motorisés. À travers son nouveau programme d’accompagnement en ligne Start2Ride, la FEBIAC entend aussi offrir des informations pratiques à tous ceux qui désirent franchir le pas vers la moto ou le scooter, ou qui souhaitent redécouvrir les deux-roues motorisés. Le nouveau site www.start2ride.be sera lancé à l’ouverture du Salon de l’Auto et de la Moto.

Articles liés

La police Aalter-Knesselare fait le choix de la durabilité avec de nouvelles BMW i3 - des polices locales dotent leurs équipes d’intervention de BMW i3 entièrement électriques

Lire la suite

Le 19 juin, rendez-vous au travail à moto et à scooter

Lire la suite

Pourquoi la moto et le scooter sont-ils tant ignorés pendant la semaine de la mobilité ?

Lire la suite

Le marché des deux-roues motorisés remonte en mars

Lire la suite

Le 19 juin, rendez-vous au travail à moto et à scooter

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus

Lire la suite

La Multistrada 1200 Enduro renforce ses aptitudes globetrotter avec la version Pro

Lire la suite

FEBIAC plaide pour des mesures en faveur des motos

Lire la suite

Articles les plus consultés

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (23169)

Lire la suite

Deux-roues motorisés : moins de temps dans les files, moins d’impact sur l’environnement (4905)

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus (4603)

Lire la suite

Le Salon 2018 : Entrez dans le monde des deux-roues motorisés et des motocyclistes (4192)

Lire la suite

KTM ANNONCE DES MOTOS D’ENDURO REVOLUTIONNAIRES : MOTEURS 2 TEMPS A INJECTION (2869)

Lire la suite

  • piaggio
  • guzzi
  • boom-trikes
  • sym
  • kawasaki
  • indian-motorcycles
  • zero
  • cagiva
  • suzuki
  • ligier
  • husqvarna
  • tomos
  • polaris
  • vespa
  • can-am
  • aprilia
  • mash
  • tgb
  • royal-enfield
  • cfmoto
  • harley-davidson
  • bmw
  • turbho
  • neco
  • victory
  • gilera
  • skyteam
  • beta-motorcycles
  • mbk
  • ksr-moto
  • orcal
  • ducati
  • fb-mondial
  • triumph
  • lml
  • peugeot
  • derbi
  • honda
  • brixton
  • yamaha