Le plein en 2017

À partir du 1er janvier 2017, les stations belges ne distribueront plus d’Eurosuper 95. Ce carburant sera remplacé par l’essence « 95 E10 », dont la teneur en bioéthanol sera de maximum 10 %, et non plus de 5 % comme c’est actuellement le cas. Autrement dit, il s’agit d’une solution plus écologique, qui nous rendra moins dépendants des combustibles fossiles. Cette mesure doit aider la Belgique à s’assurer que la part de l’énergie renouvelable atteigne 10% de la consommation totale d’ici 2020.

D’après les estimations de FEBIAC, 10% des véhicules à essence immatriculés en Belgique ne seraient pas compatibles avec la 95 E10. Leurs propriétaires se verront donc contraints d’adopter la Super 98, plus coûteuse. L’essence 95 E10 sera aussi un peu plus chère que l’actuelle Euro 95, de l’ordre de 1 centime au litre. S’agissant des moteurs récents, il ne devrait y avoir que peu voire pas d’effet sur la puissance et la consommation.

 

La 95 E10 est-elle compatible avec votre moto/scooter ?

Les véhicules récents fonctionneront parfaitement à la 95 E10. Pour vous en assurer, consultez les documents de bord et le manuel de votre deux-roues. Si vous ne trouvez pas ce renseignement, le représentant de la marque pourra certainement vous aider. Vous pouvez également utiliser l’outil en ligne de FEBIAC, disponible sur http://e10.febiac.be/nl ou http://e10.febiac.be/fr.

Toutes les informations se trouvent dans la barre de menu. Il suffit de répondre à 4 questions pour savoir si votre véhicule et la 95 E10 feront bon ménage. Gardez les documents de bord sous la main. Vous devrez en effet connaître le modèle/la version/la variante, le numéro de châssis, l’année de construction, l’année modèle, la motorisation…

Il existe aussi une liste détaillée en PDF, classée par marque et par ordre alphabétique. Vous la trouverez notamment dans l’outil en ligne de FEBIAC, en cliquant sur le lien de la liste sous les rubriques « Pourquoi ce test ? » ou « Comment utiliser ce test ? ». Passez-la en revue et, si votre modèle/version n’est pas mentionné explicitement, lisez attentivement les informations complètes concernant la marque; souvent, les constructeurs stipulent une règle générale (par ex. tous les modèles à partir d’une certaine année sont compatibles). En l’absence d’informations ou en cas de doute, adressez-vous au concessionnaire ou à l’importateur.

Motos et scooters anciens
Si vous conduisez un ancêtre, mieux vaut choisir l’essence 98. Pour cette génération de véhicules, l’essence 98 est aujourd’hui la meilleure option. La plupart des propriétaires l’utilisent déjà. À partir de 2017, l’essence 98 ne sera plus une option, mais une nécessité pour ces véhicules.

Motos et scooters désignés par le fabricant comme non compatibles avec la 95 E10
Sur ces modèles, l’augmentation de la teneur en bioéthanol pourrait détériorer les soupapes et donc susciter des problèmes. La combustion de l’éthanol produit en effet un résidu acide qui pourrait provoquer de l’oxydation à l’intérieur du bloc. Sur les moteurs à injection, les injecteurs auraient tendance à se colmater. Quant aux moteurs à carburateur (les plus anciens), ils auraient besoin d’un mélange plus riche pour produire les mêmes performances.

Immobilisations de longue durée
Une immobilisation prolongée de votre voiture ou moto est toujours déconseillée, peu importe que votre véhicule roule au diesel ou à l’essence ou qu’il soit ou non compatible avec la 95 E10. Mieux vaut prévoir une petite sortie de temps à autre. Cependant, il ne suffit pas de mettre le moteur en marche et de rester à l’arrêt : mieux vaut rouler environ une demi-heure. Cela permet de huiler les conduites et de maintenir les pneus, la batterie… en bon état.

Si vous ne conduisez pas régulièrement votre moto (seulement quelques fois par an), l’essence 98 est recommandée. Le nouveau carburant 95 E10 contient davantage de bioéthanol. Si le moteur ne tourne pas assez souvent, des dépôts pourraient se former dans l’essence et encrasser certaines conduites. Ce carburant s’évapore aussi plus vite : au fil du temps, il devient moins riche en octane, au détriment de la combustion. Vous risqueriez des détonations qui endommageraient à terme le moteur.

Si vous roulez régulièrement, la circulation de l’essence dans le réservoir et les conduites est suffisante pour empêcher le carburant de s’évaporer ou de former des dépôts. Lorsque vous rangez votre moto pour l’hiver, faites les 2 derniers pleins avec de l’essence 98 pour que le système soit entièrement rempli de 98.

 

Conseil
Sur certains éléments peints (réservoir, carénage), n’importe quel carburant peut effacer la peinture. Le 95 E10 n’échappe pas à la règle. Plus riche en éthanol, le nouveau carburant est plus corrosif que l’ancien. Il attaque encore plus les peintures et vernis.

Articles les plus consultés

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (22607)

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus (3700)

Lire la suite

KTM ANNONCE DES MOTOS D’ENDURO REVOLUTIONNAIRES : MOTEURS 2 TEMPS A INJECTION (2676)

Lire la suite

Le Salon 2018 : Entrez dans le monde des deux-roues motorisés et des motocyclistes (2357)

Lire la suite

La sécurité à moto ou en scooter renforcée grâce aux évolutions technologiques (2357)

Lire la suite

La moto et le scooter, solution aux problèmes de mobilité (2107)

Lire la suite

  • brixton
  • tomos
  • fb-mondial
  • husqvarna
  • orcal
  • ksr-moto
  • bmw
  • harley-davidson
  • cagiva
  • turbho
  • sym
  • suzuki
  • vespa
  • mbk
  • piaggio
  • beta-motorcycles
  • peugeot
  • gilera
  • boom-trikes
  • guzzi
  • honda
  • skyteam
  • victory
  • aprilia
  • neco
  • polaris
  • ducati
  • tgb
  • can-am
  • zero
  • lml
  • derbi
  • kawasaki
  • indian-motorcycles
  • royal-enfield
  • yamaha
  • mash
  • triumph
  • cfmoto
  • ligier