Légère hausse du nombre de nouveaux motards

– Système de permis progressif en vigueur depuis six ans

– Nombre de nouveaux motards stable, voire en légère progression

– Essor de l’offre de motos et scooters légers de la catégorie A2, financièrement plus abordables

 

Depuis mai 2013, un système d’accès progressif au permis de conduire moto (A1, A2 et A) est en vigueur dans notre pays. FEBIAC, la Fédération Belge et luxembourgeoise de l’Automobile et du Cycle, constate après six ans une stabilité, voire une légère augmentation du nombre de nouveaux motards. Sur le marché, l’offre de motos légères et financièrement plus abordables pour les titulaires d’un permis A2 est plus étendue, ce qui permet de faire baisser l’âge moyen des utilisateurs de deux-roues motorisés.

Dans notre pays, tout jeune conducteur désirant se mettre à la moto est soumis depuis mai 2013 au système de permis progressif, conséquence d’une réglementation européenne. En Belgique, après avoir passé un examen théorique puis un examen pratique, un candidat motard de 18 ans doit, durant deux ans, conduire une moto ou un scooter de 125 cc développant une puissance maximale de 11 kW ou 15 ch. Au terme de cette période, il reçoit un permis A1. Dès l’âge de 20 ans, le conducteur a accès au permis A2 après quatre heures de formation et un examen pratique. Avec ce permis, il peut circuler sur une moto ou un scooter affichant une puissance maximale de 35 kW ou 48 ch. À 22 ans, les motards qui ont suivi cette procédure peuvent bénéficier d’un permis A, pour lequel il n’y a plus de restrictions techniques. Toute personne de plus de 24 ans qui souhaite commencer à rouler en moto ou en scooter ne doit pas passer par ces étapes intermédiaires et peut directement accéder au permis A sans restriction. L’objectif de cet accès progressif au permis moto est de réduire le nombre d’accidents.

 

Report

La crainte du secteur était que le nombre d’aspirants motards et utilisateurs de scooters baisse, ou que ceux-ci attendent d’avoir plus de 24 ans pour se mettre aux deux-roues motorisés. Les réactions des importateurs de motos et de scooters de notre pays, qui entendent souvent que les jeunes conducteurs attendent d’avoir 24 ans afin de pouvoir directement opter pour le permis A, vont également dans ce sens. Un rapport de l’Union européenne semble confirmer cette tendance. Dans la plupart des États membres, la majorité des aspirants-motards choisissent de ne pas passer par les différentes phases et attendent d’avoir l’âge requis pour accéder directement au permis A. Pour l’Union européenne, cette évolution renforce la sécurité routière : « La situation présente un avantage en termes de sécurité, car ces jeunes ne roulent pas à moto à un âge où ils ont tendance à prendre des risques sur la route. »

 

Chiffres

Les chiffres relatifs aux permis de conduire délivrés dans notre pays apportent cependant un éclairage un peu plus nuancé. Depuis 2014, le nombre de permis A1 (125 cc pour les jeunes de 18 ans) se situe entre 7 600 et 7 900, soit une légère augmentation du nombre de nouveaux motards chez les jeunes. Durant cette même période, le nombre de permis A2 est passé de 7 400 à 8 200. Ce groupe de conducteurs est composé à la fois de nouveaux motards (de 20 à 24 ans) et d’utilisateurs de 125 cc qui passent à des motos plus puissantes. Au cours des cinq dernières années, le nombre de permis A délivrés est passé de 7 100 à 8 000. Parmi ces conducteurs, on retrouve à la fois des personnes qui ont suivi le système d’accès progressif (de 22 à 24 ans) et des personnes de 24 ans et plus qui ont directement obtenu le permis A « complet ». Le nombre total de permis délivrés est passé de 22 200 à 24 160. En 2012, l’année précédant l’entrée en vigueur du système européen, quelque 18 000 permis ont été délivrés, ce qui ne signifie pas qu’il y a davantage de conducteurs de deux-roues. En effet, le système d’accès progressif crée des doublons au niveau des chiffres.

 

« Motos A2 »

De nombreux motards ont actuellement plus de quarante ans, surtout parmi les clients des marques les plus chères qui proposent essentiellement des motos de 900 cc ou plus. Dans cette catégorie d’âge, l’achat d’une moto entre souvent dans le budget familial. Le salaire a augmenté au fil des années, les enfants ont quitté le domicile et le crédit hypothécaire est (quasiment) remboursé. Toute personne qui veut commencer à rouler à moto à l’âge de 24 ans est à une phase de son existence où elle pense à se marier/se mettre en ménage, avoir une maison et fonder une famille.

Acheter une moto ou un scooter est dès lors moins évident. Cependant, en raison de l’instauration des permis A1 et A2 au niveau européen, les constructeurs, qu’il s’agisse des « grandes » marques ou des marques un peu moins connues, ont adapté et élargi leur gamme dans ces catégories. Sont ainsi apparus sur le marché de nombreux scooters et motos de 300 à 500 cc qui peuvent être conduits avec un permis A2. Par ailleurs, comme ces deux-roues motorisés sont financièrement abordables, les jeunes ont les moyens de les acheter. Dans la catégorie A1, l’offre s’est également étoffée avec des modèles au prix attrayant. Sur ce plan, l’accès à la conduite d’une moto ou d’un scooter est plus aisé qu’auparavant.

Plus d’infos sur www.start2ride.be et www.lepermismoto.be.

Photo: Nestor Rizhniak/Shutterstock.com

Articles liés

Les motos et scooters résistent dans les provinces au trafic dense

Lire la suite

FEBIAC plaide pour des mesures en faveur des motos

Lire la suite

La moto, un moyen de transport onéreux ? FEBIAC tord le cou aux idées reçues.

Lire la suite

Articles les plus consultés

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (25154)

Lire la suite

Le Salon 2018 : Entrez dans le monde des deux-roues motorisés et des motocyclistes (7974)

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus (6451)

Lire la suite

Deux-roues motorisés : moins de temps dans les files, moins d’impact sur l’environnement (5992)

Lire la suite

Prime pour les motocyclettes et les cyclomoteurs électriques (4892)

Lire la suite

  • cagiva
  • husqvarna
  • bmw
  • polaris
  • ksr-moto
  • ligier
  • kawasaki
  • fb-mondial
  • honda
  • aprilia
  • lml
  • harley-davidson
  • indian-motorcycles
  • turbho
  • tomos
  • beta-motorcycles
  • derbi
  • can-am
  • ducati
  • vespa
  • skyteam
  • gilera
  • guzzi
  • sym
  • victory
  • zero
  • mash
  • triumph
  • mbk
  • neco
  • yamaha
  • tgb
  • cfmoto
  • peugeot
  • orcal
  • royal-enfield
  • brixton
  • piaggio
  • boom-trikes
  • suzuki

Ne ratez rien de l'actualité moto en Belgique !

Inscrivez-vous à la newsletter de moto.be

Comment m’informer sur l’utilisation de mes données et me désinscrire ?