Légère reprise du marché de la moto et du scooter

Les immatriculations de motos et scooters neufs ont baissé de 6,2% au premier semestre de 2017 par rapport à la même période de l’an passé. Cela correspond toutefois à une légère reprise par rapport au premier trimestre de cette année, au cours duquel le marché avait subi une contraction de 10,8%. Dans le segment des cyclomoteurs, la progression est proche de 30 %.

Après quelques années de croissance, les immatriculations de motos et scooters neufs ont connu une stagnation au premier semestre de 2017. C’est ce qui ressort des chiffres de FEBIAC, la Fédération belgo-luxembourgeoise de l’Automobile et du Cycle. Au cours de cette période, 14.130 motos et scooters neufs ont été immatriculés contre 15.071 au premier semestre 2016, soit une baisse de 6,2 %. Pour Stijn Vancuyck, conseiller deux-roues motorisés chez FEBIAC, plusieurs facteurs expliquent ce recul. Tout d’abord, cette année a été marquée par l’introduction de la norme Euro 4 pour les motos et scooters. De ce fait, de nombreuses « motos Euro 3 » ont encore été immatriculées l’an passé. Deuxièmement, une nouvelle réglementation européenne applicable aux quads (les quads off-road doivent être immatriculés en tant que véhicules agricoles) est entrée en vigueur en janvier de cette année. Là encore, des immatriculations ont été anticipées afin de bénéficier encore de l’ancienne réglementation. Autrement dit, 2016 et 2017 sont donc des années atypiques. Mais si l’on cumule les chiffres de 2016 et 2017 et que l’on établit une moyenne sur six mois, on arrive à 14.600 immatriculations, soit un nombre toujours plus élevé qu’au cours des six premiers mois de 2015. Le premier semestre de l’année représente toujours les deux-tiers du nombre total annuel d’immatriculations. Sur la base des chiffres actuellement disponibles, nous pouvons estimer que 2017 s’achèvera sur un total de 21.500 unités immatriculées. Comparé à 2015 et à ses 21.116 immatriculations de motos et scooters, il s’agirait d’une légère progression.

 

Motos légères

Une analyse par cylindrée montre que la catégorie des 251 à 500 cc résiste bien, avec une baisse de 0,2 % à peine. Les autres catégories souffrent par contre davantage. Le fait que le segment des 251 à 500 cc s’en sorte relativement bien est notamment la conséquence du système de permis progressif pour les jeunes de moins de 24 ans. Les moins de 20 ans doivent quant à eux d’abord rouler pendant deux ans avec une 125 cc d’une puissance maximale de 11 kW/15 ch. Les moins de 22 ans doivent posséder le permis A2, qui leur permet de conduire une moto d’une puissance limitée (35 kW/48 ch). À partir de 24 ans, il n’y a plus de restriction. Les marques de motos ont tenu compte de cette modification avec des modèles monocylindres de 300 cc. Ces derniers affichent aussi un prix avantageux, ce qui rend l’accès au marché plus intéressant pour les jeunes. Les motos et scooters sous les 250 cc sont en outre exemptés de taxe de circulation. (Soit dit en passant, les modèles 300 cc sont également intéressants pour les motards plus âgés, surtout pour effectuer les trajets entre le domicile et le lieu de travail lorsque le trafic est dense. Ces motos circulent aisément lorsque la circulation est fluide. Légères, elles restent très maniables dans les files lorsque le trafic est ralenti.

Stijn Vancuyck pointe par ailleurs le fait que le marché est en plein rajeunissement. Les motos lourdes (750 cc et plus) sont toujours les plus prisées dans notre pays, mais leur prix est plus élevé. Un quart des motos neuves immatriculées au cours du premier semestre 2017 possédait par exemple une cylindrée de plus de 1000 cc. La croissance des décennies passées est surtout due aux personnes plus âgées (les plus de 40 et 50 ans) qui choisissent une moto pour le plaisir : les enfants sont grands et la maison est payée, ce qui libère de l’argent pour les loisirs comme la conduite de motos plus lourdes et donc plus chères.

 

Dichotomie

Le Belge choisit les extrêmes : soit une 125 cc légère et bon marché, soit une 1000 cc lourde et plus chère. La catégorie des 125 cc connaît un léger recul, mais représente toujours 27 % des immatriculations. Le scooter ou la moto de 125 cc ne permet pas seulement aux jeunes de 18 ans d’accéder aux deux-roues motorisés : ce véhicule constitue aussi une solution de mobilité pour les titulaires d’une permis B. S’ils détiennent ce permis depuis deux ans au moins, ils peuvent prendre la route avec une 125 cc d’une puissance maximale de 11 kW/15 ch – les personnes ayant obtenu leur permis B après le 1er mai 2011 doivent toutefois suivre une formation de quatre heures, sans examen).

La dichotomie légère/bon marché – lourde/chère apparaît aussi au niveau des parts de marché et du top 10 des modèles les plus populaires. BMW (fournisseur de modèles lourds essentiellement, comme l’incontournable R 1200 GS) occupe la première position, suivi par Honda et Yamaha. Le top 10 compte également des marques de scooters comme Piaggio, SYM et Kymco. SYM et Kymco sont des marques « petit budget » dans la catégorie des 125 cc.

 

Cyclomoteurs

SYM, Kymco et Piaggio occupent également une position solide dans le marché des cyclomoteurs. Les immatriculations de cyclomoteurs (25 km/h et 45 km/h) et de quadricycles légers (500 cc) ont enregistré une croissance de 29,5 % au premier semestre. Au total, 8.432 cyclomoteurs ont été immatriculés au cours de cette période. Dans la catégorie 25 km/h, la marque d’e-bike Stromer est le leader de marché, tandis que Piaggio occupe cette position dans le segment 45 km/h (avec les marques Vespa et Piaggio).

 

Top dix motos et scooters
2016 aandeel 2017 aandeel evolutie
1 BMW 1.872 12,40% 2.032 14,40% 8,60%
2 Honda 2.170 14,40% 1.716 12,10% -20,90%
3 Yamaha 1.519 10,10% 1.655 11,70% 9%
4 Kawasaki 1.010 6,70% 1.236 8,80% 22,40%
5 Piaggio 1.391 9,20% 1.210 8,60% -13%
6 Harley-Davidson 961 6,40% 911 6,50% -5,20%
7 KTM 702 4,70% 756 5,40% 7,70%
8 Triumph 580 3,90% 650 4,60% 12,10%
9 SYM 655 4,40% 594 4,20% -9,30%
10 Kymco 643 4,30% 546 3,90% -15,10%
Totaal 15.071 14.130 -6,20%

 

Selon la Cilindrée
2016 aandeel 2017 aandeel evolutie
> 126 cc 4.223 28% 3.927 27,80% -7%
126 cc- 250 cc 695 4,60% 319 2,30% -54,10%
251 cc – 500 cc 1.762 11,70% 1.758 12,40% -0,20%
501 cc – 750 cc 2.169 14,40% 2.119 15% -2,30%
751 cc – 1000 cc 2.444 16,20% 2.313 16,40% -5,40%
> 1000 cc 3.778 25,10% 3.694 26,10% -2,20%
Totaal 15.071 14.130 -6,20%
Segments
2016 aandeel 2017 aandeel evolutie
Scooter < 125 cc 2.777 18,40% 2.571 18,20% -7,40%
Scooter > 126 cc 1.465 9,70% 1.188 8,40% -18,90%
Motor > 125 cc 1.324 8,80% 1.244 8,80% -6%
Basic/roadster 3.044 20,20% 3.460 24,50% 13,70%
Custom 850 5,60% 744 5,30% -12,50%
Supersport 462 3,10% 407 2,90% -11,90%
Sport-touring 242 1,60% 152 1,10% -37,20%
Touring 878 5,80% 699 4,90% -21,40%
Trail 2.388 15,80% 2.460 17,40% 3%
Enduro 541 3,60% 506 3,60% -6,50%
Trial 41 0,30% 51 0,40% 24,40%
Trike 242 1,60% 159 1,10% -34,70%
Quad 613 4,10% 373 2,60% -39,20%
Buggy 8 0,1 2
Andere 196 1,30% 114 0,80% -41,90%
Totaal 15.071 14.130 -6,20%
Top cinq cyclomoteurs max 25 km/h
2016 aandeel 2017 aandeel evolutie
1 Stromer (e-bike) 56 1,90% 646 17,10% 1.053,60
2 SYM 694 24% 619 16,40% -10,80%
3 Kymco 411 14,20% 454 12% 10,50%
4 Peugeot 568 19,60% 392 10,40% -31%
5 Turbho 79 2,70% 257 6,80% 225,30%
Totaal 2894 3.782 30,70%
Top cinq cyclomoteurs et quadricycles légers max 45 km/h
2016 aandeel 2017 aandeel evolutie
1 Piaggio 464 12,80% 524 11,30% 12,90%
2 SYM 533 14,70% 447 9,60% -16,10%
3 Kymco 357 9,90% 341 7,30% -4,50%
4 Peugeot 476 13,20% 287 6,20% -39,70%
5 Ligier Professional 3 0,10% 202 4,30% 6633,30%
Totaal 3.615 4.650 28,60%
Totaal bromfietsen 6.509 8.432 29,50%

 

Articles liés

Avec Start2Ride, FEBIAC met en avant les avantages de la moto et du scooter

Lire la suite

Baisse record du nombre d'accidents pour les deux-roues motorisés

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus

Lire la suite

FEBIAC plaide pour des mesures en faveur des motos

Lire la suite

Plus de femmes en moto ou en scooter ? De bonnes raisons d’y croire !

Lire la suite

FEBIAC : Les embouteillages augmentent. Les deux-roues motorisés sont trop peu exploités pour les déplacements domicile – lieu de travail

Lire la suite

Articles les plus consultés

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (20572)

Lire la suite

KTM ANNONCE DES MOTOS D’ENDURO REVOLUTIONNAIRES : MOTEURS 2 TEMPS A INJECTION (2469)

Lire la suite

La sécurité à moto ou en scooter renforcée grâce aux évolutions technologiques (2143)

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus (1901)

Lire la suite

La moto et le scooter, solution aux problèmes de mobilité (1857)

Lire la suite

  • suzuki
  • royal-enfield
  • yamaha
  • tomos
  • harley-davidson
  • cagiva
  • piaggio
  • indian-motorcycles
  • derbi
  • kawasaki
  • mash
  • fb-mondial
  • turbho
  • gilera
  • bmw
  • beta-motorcycles
  • victory
  • can-am
  • brixton
  • ducati
  • neco
  • lml
  • cfmoto
  • guzzi
  • honda
  • skyteam
  • sym
  • triumph
  • aprilia
  • polaris
  • husqvarna
  • zero
  • ksr-moto
  • orcal
  • ligier
  • mbk
  • peugeot
  • vespa
  • boom-trikes
  • tgb