RETOUR AU PREMIER PLAN DE LA TRÈS ATTENDUE KTM 450 SMR

Sept ans après avoir fait sensation avec la sortie de la surpuissante et ultra-légère KTM 450 SMR, KTM entend faire un retour fracassant sur le segment des supermotos dès 2021. Pour rétablir son leadership dans ce secteur, KTM a concocté un bolide d’une efficacité redoutable en partant de la base technique éprouvée de la KTM 450 SX-F, multi-lauréate des championnats du monde.

Après une longue pause et pour palier un manque dans sa gamme de motos très étoffée, KTM a décidé de remettre en piste un modèle qui a fait l’admiration de tous en supermoto : la KTM 450 SMR. Fruit d’une préparation minutieuse, la nouvelle version s’annonce déjà comme la prochaine référence du circuit, pour le plus grand bonheur des férus de supermoto.
Prête à faire parler la foudre dès les premiers tours de roue grâce à ses prestations de haut vol, la KTM 450 SMR incarne parfaitement l’esprit « READY TO RACE » qui a fait la réputation de la marque orange. La KTM 450 SMR 2021 est une compétitrice dans l’âme.

Elle est équipée du moteur de 450 cm3 qui a permis à la KTM 450 SX-F de s’imposer comme la reine du motocross et du supercross. La dernière technologie à 4 temps mise au point par KTM revendique pas moins de 63 CV pour un poids à peine supérieur à 27 kg. Les pilotes de supermoto attendent un excellent feeling et une maniabilité extrême de leur moto pour glisser sur l’asphalte. C’est la raison pour laquelle le moteur a été positionné de façon judicieuse sur la KTM 450 SMR afin de favoriser la centralisation des masses. Sous la culasse SACT se cache un cylindre en aluminium léger (alésage de 95 mm) animé par un piston de 320 g chargé de délivrer un couple monstrueux. Le vilebrequin a quant à lui été positionné de façon stratégique pour renforcer la maniabilité de la moto. Une bielle ultra-sophistiquée complète le tableau. Gage de fiabilité, celle-ci garantit de longs intervalles de 100 heures entre deux entretiens.

Pour exploiter tout le potentiel du moteur, les ingénieurs ont opté pour une boîte de vitesse PANKL Racing Systems à 5 rapports. Celle-ci est dotée d’un capteur évolué qui permet d’adapter les cartographies moteur à chaque rapport. L’embrayage anti-dribble SUTER se charge d’optimiser la stabilité de la roue arrière, condition essentielle pour tout amateur ou professionnel audacieux.
Le cadre de la moto est constitué de tubes en acier au chrome-molybdène, assemblés par soudure automatisée de façon à garantir les plus hauts niveaux de précision et de qualité. La rigidité en torsion et la flexibilité du cadre ont été calculées spécialement pour permettre à la KTM 450 SMR de se montrer à son avantage et ce, dès les premiers tours de piste. Le comportement du châssis est notamment très stable en ligne droite, gage d’une très bonne adhérence et d’accélérations foudroyantes. La direction, très informative, permet d’effectuer des changements de cap ultra-rapides en toute confiance. Annoncée à 900 g seulement, la boucle arrière en aluminium a aussi son rôle à jouer en matière d’allégement et de robustesse du châssis.

Chaque détail compte pour faire la différence sur la piste. Les ingénieurs du service Recherche et Développement ont donc voulu faire forte impression avec la KTM 450 SMR. Le radiateur en aluminium haute résistance a été conçu grâce à la mécanique des fluides numérique (CFD) pour un maximum d’efficacité. Sa position a été calculée pour mieux centraliser les masses. Le corps d’injection Keihin de 44 mm garantit une réponse en douceur de la poignée des gaz alors que le très sophistiqué système de gestion du moteur Keihin se charge d’adapter les cartographies moteur, le contrôle de départ et le contrôle de la traction aux besoins du pilote. 

Pour plus d’informations, consultez le Web.

Articles les plus consultés

Initiation off-road : une nouvelle expérience (42765)

Lire la suite

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (27672)

Lire la suite

La conduite à moto récréative est à nouveau autorisée. Les magasins rouvrent à partir du 11 mai (10389)

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus (9449)

Lire la suite

Le Salon 2018 : Entrez dans le monde des deux-roues motorisés et des motocyclistes (9398)

Lire la suite

Scooter ou moto 125 cc : une solution de mobilité, y compris avec un permis B (7598)

Lire la suite

Deux-roues motorisés : moins de temps dans les files, moins d’impact sur l’environnement (6943)

Lire la suite

  • vespa
  • polaris
  • ducati
  • gilera
  • harley-davidson
  • mash
  • husqvarna
  • lml
  • ksr-moto
  • brixton
  • derbi
  • turbho
  • triumph
  • orcal
  • cfmoto
  • neco
  • mbk
  • fb-mondial
  • guzzi
  • suzuki
  • victory
  • ligier
  • yamaha
  • can-am
  • beta-motorcycles
  • boom-trikes
  • peugeot
  • aprilia
  • piaggio
  • bmw
  • kawasaki
  • tomos
  • zero
  • honda
  • cagiva
  • indian-motorcycles
  • sym
  • tgb
  • skyteam
  • royal-enfield

Ne ratez rien de l'actualité moto en Belgique !

Inscrivez-vous à la newsletter de moto.be

Comment m’informer sur l’utilisation de mes données et me désinscrire ?