Salon Moto Pop-Up

FEBIAC asbl, la Fédération belge et luxembourgeoise de l’automobile et du cycle, n’a pas jeté l’éponge après l’inévitable report du traditionnel Brussels Motor Show de janvier. Avec 35 marques de motos et de scooters et plus de 400 concessionnaires, le Salon Moto PopUp s’est déroulé au cours des trois derniers week-ends. Pas à Bruxelles, mais localement dans la plupart des concessions de motos où l’on peut déjà admirer toutes les nouveautés.

Janvier est synonyme de mois du Salon, c’est pourquoi les clients ont déjà pu bénéficier cette année de conditions et de promotions spéciales. Bien entendu, la visite d’une concession doit toujours s’effectuer selon les règles “corona” en vigueur. L’intérêt des motards était clairement présent. Ils ont rendu visite aux concessionnaires de motos sans jamais provoquer de débordements. Ceux qui voulaient comparer les offres des différentes marques devaient bien sûr passer d’une concession à l’autre. À cet égard, le Brussel Motor Show a manqué aux motards qui apprécient d’y bénéficer d’un aperçu toujours complet de toutes les marques du marché. Il est également plus facile d’y trouver des produits de loisirs exotiques, tels que les quads, les buggies et les side-by-side, que l’on trouve par ailleurs principalement chez des revendeurs spécialisés. La crise du coronavirus a accru l’intérêt pour ces véhicules en 2020, ainsi que pour les produits de mobilité (scooters et motos légères) dans le segment jusqu’à 125cc. Des engins qui permettent de se déplacer facilement avec un permis de conduire B*.

Les immatriculations de motos et scooters neufs sont 30 % moins élevées en janvier de cette année qu’en 2020. La crise du coronavirus n’y est pas étrangère. D’une part, certaines marques ont déplacé l’introduction de leurs nouveaux modèles de l’automne 2020 vers les premiers mois de cette année, et certains clients attendent ces nouveautés. D’autre part, beaucoup de marques sont encore à la traîne en matière de production parce que leurs usines et leurs sous-traitants ont été placés en lockdown. Certains modèles ne pouvaient donc plus être commandés au cours des derniers mois de 2020 et ne sont donc pas inclus dans les chiffres d’enregistrement actuels. Les ventes de motos sont par ailleurs fortement liées aux conditions météorologiques. Ce mois de janvier a été froid et très pluvieux. Les motards qui ont déjà reçu leur nouveau véhicule préfèrent attendre quelques mois de plus pour faire immatriculer leur moto, en espérant que le temps s’améliore.

Les commandes de nouveaux véhicules n’ont pas encore atteint le niveau des années précédentes et accusent toujours un retard de 20 à 25 % par rapport à un mois de janvier traditionnel (avec Salon). Néanmoins, les personnes qui commandent déjà une nouvelle moto ou un nouveau scooter ont certainement un avantage : leur commande arrive en tête de liste dans les usines. Ainsi, leur nouveau véhicule pourra être livré au printemps, lorsque le temps sera à nouveau agréable. Dans d’autres pays européens, sans Salon en janvier, les commandes arrivent toujours plus tard, ce qui signifie que ces commandes seront retardées dans la planification de la production.

Au cours de ce printemps, FEBIAC travaillera d’arrache-pied pour organiser à nouveau un Salon à Brussels Expo en janvier 2022. Les consommateurs effectuent désormais davantage d’achats en ligne, mais lorsqu’ils achètent un produit comme une moto ou un scooter, il est important pour eux de pouvoir l’appréhender physiquement aussi. Ce n’est que lorsque vous pouvez vous asseoir sur une moto que vous avez une idée de la hauteur de la selle, de la position de l’assise, de la facilité d’utilisation de tous les instruments,… FEBIAC et ses membres feront tout ce qui est en leur pouvoir pour pouvoir à nouveau présenter l’expérience unique qu’un Salon de la moto peut offrir au public (de motards) en janvier 2022.

 

—————–

* Si vous avez obtenu votre permis de conduire B avant le 1er mai 2011, vous pouvez conduire une moto ou un scooter léger jusqu’à 125c (max. 11kW) en Belgique. Après cette date, vous pouvez toujours obtenir cette autorisation : 2 ans après avoir obtenu votre permis de conduire, vous pouvez suivre une formation de 4 heures dans une école de conduite pour motards.
 

Articles les plus consultés

Initiation off-road : une nouvelle expérience (43693)

Lire la suite

Un cyclomoteur sur deux n’est pas encore immatriculé (28296)

Lire la suite

La conduite à moto récréative est à nouveau autorisée. Les magasins rouvrent à partir du 11 mai (11043)

Lire la suite

Non, les motards ne gênent pas les transports en commun sur les voies réservées aux bus (9963)

Lire la suite

Le Salon 2018 : Entrez dans le monde des deux-roues motorisés et des motocyclistes (9654)

Lire la suite

Scooter ou moto 125 cc : une solution de mobilité, y compris avec un permis B (8945)

Lire la suite

Deux-roues motorisés : moins de temps dans les files, moins d’impact sur l’environnement (7137)

Lire la suite

  • can-am
  • beta-motorcycles
  • neco
  • gilera
  • lml
  • cfmoto
  • polaris
  • guzzi
  • vespa
  • turbho
  • derbi
  • piaggio
  • brixton
  • triumph
  • suzuki
  • skyteam
  • tgb
  • zero
  • honda
  • ksr-moto
  • orcal
  • ducati
  • mbk
  • husqvarna
  • bmw
  • fb-mondial
  • sym
  • peugeot
  • kawasaki
  • indian-motorcycles
  • yamaha
  • mash
  • harley-davidson
  • aprilia
  • ligier
  • tomos
  • boom-trikes
  • royal-enfield
  • victory
  • cagiva

Ne ratez rien de l'actualité moto en Belgique !

Inscrivez-vous à la newsletter de moto.be

Comment m’informer sur l’utilisation de mes données et me désinscrire ?